Corliande

Auto édition

Auto édition

31 janvier 2023

Les capricornes (extrait)

    Il y avait, dans une de nos anciennes contrées, une tribu d’animaux fabuleux vivant en bonne intelligence avec les hommes. Ils étaient de nature hybride, à la fois chèvres et poissons, dotés de cornes caprines et de sabots ainsi que de majestueuses queues de sirènes. Leur pelage autant que leurs écailles étaient d’une texture unique au ton lumineux, comme enduits d’un revêtement métallique mêlé d’or, de cuivre, de bronze et d’argent. Leurs corps luisaient au soleil et leurs yeux de topaze étincelaient. Cette perfection de statues faisait l’admiration de tous, et les habitants des hameaux alentour s’enorgueillissaient devant les voyageurs de passage de côtoyer d’aussi belles créatures. Ces capricornes, ainsi les nommait-on, vivaient relativement heureux, du moins en apparence, dans une vaste plaine où prospéraient quelques villages. Ne pouvant se déplacer à loisir, étant donné leur double constitution, ils restaient à demeure, broutant l’herbe poussant à leurs pieds, et se traînant quelques mètres plus loin dès qu’elle venait à manquer. Conscients de leur beauté et de l’intérêt qu’elle suscitait, ils évitaient toute gesticulation, aussi vaine qu’éreintante, et qui avait surtout pour effet de nuire à leur élégance.

 

Reproduction d'une chimère italienne

    Cette prairie semblait être l’endroit le plus propice à leur stable existence. Elle bordait un lac immense, d’un bleu de turquoise, au centre duquel trônait un grand rocher au sommet plat, coiffé d’une végétation luxuriante. De leur position, ces génies insolites ne manquaient pas de tourner régulièrement les yeux vers ce superbe paysage, et il ne se passait pas un jour, probablement, sans que l’un d’eux ne songe en le regardant que la vue de ce mont devait être grandiose, et que les plantes et arbrisseaux poussant là-haut feraient des mets bien plus nourrissants, et de bien meilleur goût, que leur pauvre pâture. Mais ce rêve était inaccessible, et ils étaient condamnés à se satisfaire de ce qu’ils trouvaient en bas.

Les capricornes (extrait)

Le livre de Baltos


17 janvier 2023

La course de l'écureuil : exercice d'animation 2D

 Bonjour à tous !

    Voici une nouvelle petite vidéo d'animation. Pour la réaliser, je suis partie d'un tuto de Sociamix, sur Youtube. 

Son compte, une véritable mine d'or pour les débutants, est à découvrir ici : 

https://www.youtube.com/@sociamix

Puis, l'exercice étant assez simple, cinq images suffisent, je l'ai accommodé à ma façon. Inutile de préciser qu'en plus, j'adore les écureuils. J'ai dû visionner beaucoup de photographies (heureusement, elles ne manquent pas sur Internet) pour obtenir un résultat qui me satisfasse à peu près. 

Bon visionnage !

 

 :

7 janvier 2023

Petite animation

Bonjour à tous ! Bon, d’accord, c’est une toute petite animation, à peine l’amorce d’un début de commencement de séquence. Mais j’y ai passé du temps et j’avais envie de le partager avec vous. Le décor est ancien et ne me plaît qu’à moitié, quant à la scène finale, elle va me demander encore beaucoup plus de travail… mais je m’y accroche, à mon rêve de dessin animé. BONNE ANNÉE 2023 !




18 avril 2022

Présentation d'Iris

    La véritable héroïne de mon dessin animé imaginaire est la fée Iris. La voici présentée sous toutes les faces. Ce mouvement n'est pas facile à réaliser, et le résultat ne me satisfait pas totalement. Mais il faut bien savoir s'arrêter. J'ai utilisé Animation Papers, une fois de plus, puis l'excellent logiciel libre Krita pour la mise en couleurs.

 


 

29 mars 2022

Nouvelle (courte) vidéo : La volte-face de Cora

    Après avoir appris à marcher, Cora, l'une des héroïnes de mon dessin animé imaginaire, a compris qu'il était bon, parfois, de faire demi-tour. Voici donc sa volte-face, toujours grâce au logiciel Animation Papers, ainsi qu'à Open Toonz. 
    Un personnage tournant sur lui-même est assez difficile à réaliser. Le mouvement n'est pas dénué de défauts en y regardant de près (loin s'en faut !), mais je suis assez contente de son aspect décidé, notamment dans la position finale. Elle est censée dire quelques mots, juste avant, et pendant sa pirouette. Or elle n'a pas encore appris à parler (mais cela devrait venir vite !). Voici ce qu'elle dit : "D'ailleurs moi... regarde-moi !". Je vous laisse sur la petite énigme dissimulée derrière cette phrase.
 

 

2 mars 2022

La marche de Cora

       Au cœur d'une actualité déprimante à souhait, retour à l'animation 2D (j'en rêvais !) suite à l'achat d'une tablette graphique digne de ce nom, et la découverte d'un logiciel en construction dont j'ai téléchargé la version démo. "Animation Paper", créé par un professionnel de cette merveilleuse discipline, a été, et est toujours, conçu de manière à reproduire les conditions de l'animation "à l'ancienne", en fournissant les outils indispensables, sans gadget inutile, et en rendant leur utilisation la plus accessible possible. Le pari semble déjà pouvoir être tenu. Pour la vidéo, il s'agit d'un simple cycle de marche d'un personnage clef de mon dessin animé imaginaire, la petite fille au cerveau d'adulte Cora. Bon visionnage !